Patrick Thévenot

4>9 OCT. 2021 à Strasbourg, formation calibrage

Formation avec un maître du son. L’ingénieur Patrick Thévenot vous donne rendez-vous à Strasbourg du 4 au 8 octobre 2021. Le Studio Downtown nous accueillera pour une session autour de l’analyse objective d’écoute et du calibrage.

NB : Ce stage de 6 jours peut être accompagné d’un calibrage et relevé acoustique de votre studio personnel. N’hésitez pas à nous demandez !

formation @ labut.xyz

L’écoute monitoring est à l’ingénieur du son ce que la lumière du soleil est au peintre mais le micro en est son pinceau

Passionné depuis toujours par le son et diplômé de l’Ecole Centrale de l’Electronique, du CNAM et de l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière, Patrick Thévenot a été responsable du laboratoire d’acoustique et formateur à l’INA, co-fondateur de la société A2t et concepteur de la marque. Membre du comité de normalisation de l’AES, il est l’auteur de conférences et ainsi que de nombreux articles dans les revues spécialisées.

Il partage actuellement son temps entre ses activités d’ingénierie systémique au sein du bureau d’étude de Taylor Made System ainsi que la conception et le développement des enceintes acoustiques Prosodia dont il est à l’origine et qui ont pour finalité une alchimie entre la neutralité, l’émotion et la musicalité, ce qui les situent à la croisée du monde professionnel et des amateurs de musique.

Texte tiré de l’ouvrage de Patrick Thévenot, Le son multicanal, éditions Dunod.

La formation, tout un art !

(extrait tiré de www.deveniringéson.com)

Nous sommes souvent en recherche de la bonne recette, de la bonne méthode pour comprendre comment réaliser une bonne prise de son ou un bon mixage. Mais il n’y a pas de méthode, ou plutôt si, il y en a des milliers !

Mais existe t’il plusieurs méthode pour apprendre à écouter ? Existe t’il un moyen de pouvoir comprendre et analyser les sons qui ressortent de nos prises ou de nos mixs ?

Pendant que nous apprenons à utiliser nos machines, nous passons à côté de la clé du résultat : l’écoute. La qualité de l’écoute passe par un processus technique qui regroupe certes la qualité de notre système, mais également l’environnement acoustique. Ce dernier étant la plus importante des machines que vous devez savoir utiliser. Votre environnement doit vous fournir la vérité sur vos productions !

L’autre machine à connaître est votre sensibilité, votre ressenti, votre interprétation des sons. Savoir comment interpréter pour pouvoir le reproduire ensuite. Très souvent, nous sommes limités parce que nous n’avons pas les bonnes informations ou les moyens de les décrire.

J’ai eu le privilège de participer à un séminaire organisé par Patrick Thévenot dans lequel il présente sa méthode d’analyse sonore objective. Et j’y ai trouvé réponse à toutes mes questions sur les sujets que je viens d’évoquer. C’est un peu comme si vous appreniez à lire, alors que vous avez vécu toute votre vie dans une bibliothèque !

Patrick Thévenot est un chercheur dans l’âme, un scientifique du son. Il a conçu des enceintes reconnu mondialement ! D’abord avec la marque A2T et plus récemment Prosodia. C’est le genre de personne qui vous donne les clés que vous ne possédez pas en tant qu’ingénieur du son, un peu comme un partenaire, celui qui vous accompagne au bout de vos compétences.

C’est dans ce sens que j’ai vécu ce séminaire, ma vision des choses à changé et par conséquent mes oreilles aussi. Votre perception des sons change, car vous n’écoutez plus de la même manière qu’auparavant et depuis, tout s’éclaire, tout parait évident, vous êtes au cœur même de vos écoutes et de vos émotions.

Comment se déroule cette méthode ?
Principe, but et spécificité de la méthode

La méthode d’analyse proposée par Patrick Thévenot a pour but d’acquérir une méthode d’analyse sonore efficace et rapide, applicable à toute activité de prise de son et d’enregistrement stéréophoniques ou encore de sonorisation.

C’est l’outil qu’acquière tout ingénieur du son au bout de plusieurs années de travail au quotidien. Cette méthode permet l’assimilation de ces acquis durant le “workshop” et avec plus d’efficience !

Cet apprentissage à l’analyse sonore objective et professionnelle permet de s’affranchir des critères ésotériques “d’esthétisme sonore” et culturel habituels. Le côté esthétique sera pris en compte séparément (et donc plus facilement) lors de la phase de l’analyse de l’enregistrement, du mixage ou de la prise de son.

Les critères sélectionnés découlent de la convergence d’expérimentations rigoureuses menées au
Conservatoire de Musique de Paris et à Radio‐France (par Guy Laporte), au CNAM (par Jacques Jouhaneau) et à l’INA (par Sébastien Noly et Patrick Thevenot).

L’approche présentée ici, résulte d’expérimentations psycho‐acoustiques et systématiques effectuées sur plus de 10 ans et sur environ 250 professionnels et apprentis aux métiers du son, ceci dans un but pédagogique.

La particularité de cette formation unique réside dans la quantification objective d’impressions sonores définies sous formes de critères justes. Cette quantification qui fait appel à notre cerveau gauche, est essentielle afin d’éviter d’être “parasité” par le côté affectif de l’écoute (cerveau droit).

Une représentation visuelle des scènes sonores permet également une identification rapide de chaque critère. Enfin, le côté bénéfique de cette approche évite une fatigue auditive, souvent ressentie lors des écoutes critiques et analytiques classiques.

Cette formation prioritairement destinée aux ingénieurs du son est particulièrement efficace pour les musiciens souhaitant acquérir l’écoute analytique nécessaire à la création d’une œuvre, bien différente de l’oreille musicale.

Les critères d’analyse

https://deveniringeson.com › methode-patrick-thevenot

Scroll Up