Le jardin dérive

Le jardin dérive

Pour une journée, le collectif du Prism modular Orkestra s’ouvre à une performance, une représentation unique.

Cette œuvre collective se situe entre installation sonore, performances et musiques im- provisées. Chaque musicien joue un solo et tire au sort une contrainte pour jouer avec l’espace du jardin et le collectif de musiciens, performeurs et comédiens.

Corinne Albrecht a conçu une bande sonore à partir du son des abeilles de notre rucher expérimental «labutineuse». (Ce rucher se trouve au cœur de Strasbourg, quai St Jean).

Découvrez le jardin des deux rives Autrement. Un jardin sonore dans lequel le concept d’un «Prism Modular Orkestra» se réunit.

Le jardin dérive, c’est réinventer nos rapports à la danse, à la musique, au temps et à l’autre, c’est oublier l’espace le temps d’une dérive.

De la passerelle MIMRAM aux jardins, retrouvez un collectif autour de cette journée sous le signe de la créativité et de la dérive.

Avec : Lena Angster, Duncan Nilsson-Pinhas, Claire Trouilloud, Armand Lsq, Steph Cl-, Violaine-Marine Helmbold, Raphaël Corniglion, Pacôme Orzi, Lisa Bonvalot, Corinne Albrecht, Nicolas Canot, Iguan, Liselotte Hamm, Nano Luimême, Yérri-Gåspãr, Noxima Marley.

Lena Angster

Lena Angster, danseuse

Lena s’est formée a la danse contemporaine au Conservatoire de Strasbourg. Tout en suivant un cursus TMD, elle collabore a partir de 2007 avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Art de Nancy et participe à la création d’un collectif pluridisciplinaire. En 2012, Lena intégre la formation Coline, au cours de laquelle elle a l’opportunite de travailler avec Emanuel Gat, Thomas Lebrun, Sylvie Giron, Quan Bui Ngoc… Elle travaille ensuite avec George Appaix, Fabrice Ramalingom, Odile Azagury. Elle collabore actuellement avec deux chorégraphes avec qui elle a créé la Compagnie RN7 a Strasbourg en 2017.

Violaine-Marine Helmbold

Violaine-Marine Helmbold, comédienne

Violaine-Marine Helmbold a rencontré sur son parcours théâtral Aurélien Bory, Anatoly Vassiliev, Eve Ledig, Delphine Crubézy, Grégoire Caillès, Jean-Yves Ruf, Philippe Cousin, Bérangère Vantusso, Fred Cacheux, Sabine Lemler, Mauricio Bercini, Patrick Haggiag, Claire Audhuy, Pierre Dipendaele, Olivier Chapelet, Catherine Delattre, Marta Gornicka.

En tant que chanteuse elle se forme à la technique lyrique auprès de Louis Bronner et Geneviève Baudoz, puis à la technique mixte auprès de Martina Catella aux Glotte-Trotteurs. Son parcours vocal lui a permis de rencontrer Nicolas Colacho Brizuela, Ninon Valder, Jean Lucas, Catherine Bolzinger, Vincente Fuentes, Blandine Calais-Germain et Claudia Solal.

A cheval sur les deux pratiques, elle affectionne toutes les initiatives artistiques qui les font se rencontrer. Son travail d’interprétation théâtrale met le focus sur tous les points de jonction existants entre jeu et chant et elle crée en 2017 la Cie EchoGraphe pour se pencher sur la question.

Corinne Albrecht

Corinne Albrecht, plasticienne

Proposition d’un dispositif pictural avec différentes appréhensions du thème de l’eau, par sa représentation en 2D, en ouvrant le corps de la peinture à l’approche séquentielle cinématographique pour évoquer le mouvement de l’eau, la texture de sa surface et la profondeur cet élément aquatique par la lumière, à l’origine de la vie.

Nicolas Canot

Nicolas Canot, sound designer

Nicolas Canot est artiste sonore et digital, compositeur, improvisateur, guitariste et enseignant installé à Reims. Son travail se focalise depuis plusieurs années sur les créations musicales et sonores électroniques, électroacoustiques ou génératives, ainsi que les installations numériques et les formes improvisées.

Ses performances et installations ont été présentées à de nombreuses reprises en France et en Europe. Il se produit seul ou en collaboration avec des artistes plasticiens, instrumentistes improvisateurs ou chorégraphes (Sylvain Darrifourcq, Jonathan Schatz, Armelle Blary, Jean-Baptiste Masson, Ivan Polliart, Jean-Christophe Hanché, José-Alberto Gomes, Fabien Cali, Alexandra Grimal, Patrick Defossez, Miko Hinanen, Henrique Portovedo, feedback.administration.theory, etc).

Armand Lesecq

Armand Lesecq, musicien

Armand Lesecq est artiste sonore et monteur son/mixeur pour le cinéma. Il navigue au sein des musiques expérimentales, entre composition concrète acousmatique, performance live audiovisuelle et musiques improvisées. Il aime penser la composition comme le travail de différents états d’écoutes, en se plaçant au plus proche de la perception des événements sonores. 

Ses recherches actuelles se focalisent sur les questions de mises en espaces du son et l’utilisation de la spatialisation comme paramètre de composition.

Stéphane Clor

Stéphane Clor possède une double formation de musicien et de plasticien. Il développe son projet artistique autour de la distorsion des sensibilités à l’ère post-numérique, s’intéressant notamment à la mémoire et à la perception des espaces. Il travaille avec le son, l’installation, la programmation, ou encore avec le texte et la photographie. Il est compositeur et improvisateur, joue du violoncelle et de la contrebasse et est impliqué dans le domaine des musiques expérimentales et contemporaines.

Stéphane Clor, violoncelliste

Actif dans plusieurs formations et se produisant régulièrement en solo, il est aussi le fondateur de Dreieck Interférences, une coopératives d’idées sonores rassemblant de nombreux musiciens du Grand Est et d’ailleurs. Depuis plusieurs années il participe à des projets d’actions artistiques considérant le rôle de l’artiste comme essentiel dans l’interaction sociale.

Duncan Pinhas

Donner corps en live à un univers vierge, de paysage indéfini et de mélodie dans le bruit matière. Lʼimprovisation fait partie de la pratique de Duncan dans la mesure où, en concert, l’action est à ré-ecrire dans l’instant, le mur de certitude effondré, le fil se déroule, se rompt, des morceaux émergent, se distendent. Outre sa pratique de la guitare improvisée inspirée du blues et du rock noise et du drone méditatif (son projet Larsen), Duncan utilise le synthétiseur et son séquenceur pour des créations temps réel avec batteurs et autre machinistes (Vulcanizadora). Il a un projet de recherche, notamment pour ses installations et ses pièces sonores, sur le parallèle entre geste musical et son de l’environnement. Ses compositions sont publiées par Hylé Tapes, After Hours Eden Prostitutes, Da Heard it! Records, Rural Faune, parmi d’autres.

www.soundcloud.com/dkan

Duncan Pinhas

Pacôme Orzi

Pacôme Orzi, dj

DJ strasbourgeois, organisateur d’événements techno et house depuis 2013, il participe ensuite à la création du KALT. Influencé par la musique classique, il joue ambient, expérimentale, electro et techno. 

Claire Trouilloud

Claire Trouilloud, chanteuse

Yérri-Gaspar Hummel

Né en 1982, Yérri-Gaspar Hummel (a.k.a. Kaspår) se spécialise dans une pratique musicale axée autour des notions de situation du son dans l’espace, de lien entre son et culture, de mouvement sonore et d’approche multimédia à travers des concerts, performances et installations variés. Son travail sonore et visuel se manifeste dans plusieurs médias de production. Il explore la musique depuis l’improvisation jusqu’à l’écriture en s’inspirant des objets et du rythme des sons du quotidien. En 2007 et 2012 il est lauréat national d’un projet européen pour la jeunesse et met en place le projet international AMBITUS, axé sur une captation sonore utilisant la technique de l’enregistrement binaural. En 2018 il est lauréat du projet « réinventer l’opéra » de la Réunion des Opéras de France pour son projet OPENGROUND avec les architectes Jakob & MacFarlane.

Yérri-Gaspar a monté son acousmonium, son laboratoire sonore et le festival EXHIBITRONIC à Strasbourg dans la région Grand’Est. Il se produit et compose dans de nombreuses formes sur scène et pour la radio. On peut l’entendre entre autre avec : Pablo Valentino, Ambi Subramaniam, Duncan Pinhas, Tomoko Sauvage, l’ensemble HANATSU miroir, l’ensemble Accroche Note, Fransesco Cavaliere, Léopoldine HH, Yvan Etienne, Christine Ott, Félix Verry, les fictions de Jaques Taroni sur France Culture. Il a notamment joué au 104 à Paris, à Darmstadt, à la biennale de Venise, au festival Musica (Strasbourg) et dans d’autres lieux et clubs en Europe et aux États-Unis.

Site internet : http://ygh.fr

Duncan Pinhas & Yérri-Gaspar Hummel